panoplie de la parfaite frileuse

Cette année je vais vivre mon troisième hiver depuis que je suis en France!Pour un enfant du soleil qui est  née et a grandi sous trente degré au moins, le froid est toujours un événement! Je refuse de faire comme ces si bien intégrées femmes africaines se se promènent fièrement leurs cous offertes aux caresses piquantes du froid hivernale; comment font-elles donc? Moi je suis plutôt pull col roulé avec écharpe, jeans sur paire de collants épais et sacré bonnes chaussures avec chaussettes. C’est vrai à partir de 12 degrés,moi, je me plains du froid. Il ne pleut pas des cordes comme à Kinshasa mais il vaut mieux ne pas se mouiller à ces pluies par peur de passer l’hiver grippée.Ce que j’ai découvert: aimer le thé  bien chaut car pour moi le café c’est trop tard. Au bled, le petit déj c’était thé au lait et pain tartiné à la margarine. Alors le café, n’est toujours pas mon truc , même si je l’avoue, j’aime bien son odeur . Je prends donc du thé autant que je peux dans la journée. Deuxième truc à moi, devenir la copine des « miss » météo. C’est mon programme à la télé. Je regarde et compare les différentes prévisions comme ça en mettant le nez dehors, je suis parée en conséquence.Ce qu’avec un climat froid, c’est beaucoup d’habitudes à changer à part le vestimentaire et l’alimentation. La première année, j’avais la peau sèche qui tirait. Et pourtant j’utilisais la même crème qu’avant mais le résultats ne me satisfaisaient plus. J’avais l’impression de perdre la main coté soins corporels. Solution radicale, j’ai jeté ma crème ancienne pour une crème avec indice d’hydratation intense plus huile corporelle, et voilà que ma peau à retrouver son lustre.  Le quotidien d’une « blédarde » nouvellement débarqué; c’est beaucoup d’adaptation!  Bonne nouvelle, le froid se fait attendre et ce n’est pas moi qui le souhaite le plus. C’est l’été indien disent les miss météo, alors je dévoile un peu; juste le haut, j’ai déjà rangé  mes jupes légères et mes spartiates.

PS: j’aime bien la neige; elle est si pure!

BLK


Archive pour octobre, 2009

Citation pour le mois d’octobre

     « C’est par le travail que la femme a en grande partie franchi la distance qui le séparait du mâle;

         c’est le travail qui peut seul lui garantir une liberté concrète »

        Simone De Beauvoir, Le Deuxième Sexe.

La vie des handicapés dans ... |
Docteur Xuly |
Spartacus4you |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mjcvirolois
| Confessions impudiques
| Revues-Livres-Autres